22 juin 2021

Radio Repère Des îles, 106.5 FM stéréo

La référence en matière d’écoute…!

FEJ organise sa deuxième édition « ANN SONJE DANTANN »

Sous la houlette de l’organisation Foyer d’Excellence des Jeunes (FEJ) les jacméliens venant de part et d’autre ont dégusté, adoré et apprécié les recettes de nos grands ma et les jeux d’antan lors de sa deuxième édition « ANN SONJE DANTANN » le vendredi 27 novembre à la rue du commerce.


« J’aimerais au moins une fois par an que tous les enfants, jeunes et adultes se rencontrent, qu’ils jouent ensemble, mangent, dansent et partagent leurs valeurs et leurs goûts dans une atmosphère sereine et festive » a prononcé le numéro Un de l’organisation, Marc-Férol BENOIT pour ouvrir la porte de retrouvailles et de remémoration.


Voulant initier un transfert de valeurs et de connaissance à travers un dialogue inter-générationnel plus d’une centaine de jeunes écoliers ont eu la chance d’écouter Monsieur Fritz Valescot, l’un des fondateurs de l’école de musique Dessaix Baptiste assisté par son ami de vielle date M. Georges Boursiquot, le patron de l’hôtel l’Auberge du Vieux Port. 


Cette causerie, tenue en la salle de conférence de l’Auberge a marqué le début du succès ANN SONJE DANTANN.


« Pourquoi aujourd’hui les jeunes ne respectent plus les aînés ? Ne pensez-vous pas que les aînés ont leur part de responsabilité face à cette dérive, cette fuite de valeurs  » ? Des questions que les deux compères ont répondu avec aisance et souplesse. Soulignons que les élèves de l’école Nationale Evélina Lévy ont rempli comme un œuf l’enceinte de la salle.


Un mélange d’odeur bien épicée de la gastronomie haïtienne parcours le long de la rue du commerce et fait saliver les grands comme les petits.
Plusieurs recette d’antan ont été mises à l’honneur : tchaka, doukounou, mayi bouyi, labapen, latòl, akote, pen patat, bougounen, lam ak dlo kochon, chanm chanm, fresco, pistache grillé entre autres… Des interview étaient dirigées vers la foule en vue de recueillir leur satisfaction. « J’ai tout apprécié. Ces jeunes sont vraiment extraordinaires. Ça fait plus de 15 ans depuis j’ai pas gouté un plat de tchaka. 


Bougonnen, cette recette, je l’avais pas connu avant, c’est très appétissant.
 Ouawwwww ! J’adore », ont témoigné les gens. 


Le public s’en est bien régalé et a montré vivement ses satisfactions.
« Le décor de la rue du commerce c’est ce qui m’a attiré, ils ont utilisé des cerfs-volants pour embellir les parages et c’est vraiment beau à contempler, ces jeunes sont très créatifs », a témoigné une femme de 40 ans.


Tous les jeux d’antan étaient à ce grand rendez-vous festif et récréatif : jwèt carte, dominos, osselets, pench, marelle, teke mab, jwèt òm, titato, ralba, toupi, sote kòd….des chants, blagues, devinettes et contes ont fait écho entre les deux murs du commerce.


Des prestations de danse par la troupe Ballet Folklorique Grand Soleil et des musiques de Ti Paris interprétées par un groupe troubadour ont fait voyager la foule dans les années 80.


 » Cette activité est pour moi une réussite, parce qu’on a atteint ce que toute l’équipe voulait atteindre. A travers ANN SONJE DANTANN, on a voulu que les gens vivent les charmes du passé dans un présent rempli d’émotion, de rire et de sourire, et c’est fait « , a prononcé le Coordonnateur avec un large sourire de satisfaction.


Par ailleurs, le porte lumière du Foyer d’Excellence des Jeunes a remercié tous les membres de la coordination, selon lui cette activité ne serait jamais possible sans leur support, leur dynamisme et leur sens de bien faire.
C’est autour d’un TIM TIM BWA SECH et d’un 3 fwa se manbo que ANN SONJE DANTANN a fermé la porte des retrouvailles et de remémoration.

Source RRI / Auteur: Sarah Frantz Léïda BENOIT