20 juin 2021

Radio Repère Des îles, 106.5 FM stéréo

La référence en matière d’écoute…!

Obed Rémy signe “L’État exterminateur” à Obsession night club

L’auteur Obed Rémy a signé, à Obsession night club, situé à Carrefour, le samedi 19 décembre 2020, son premier livre intitulé «L’État exterminateur» (Editions Le coton). Dans cet ouvrage de 186 pages de faits historiques, l’auteur présente le panorama politique et socioéconomique de la période qui a suivi le coup de 1991. Ayant été témoin de ce moment mouvementé, le journaliste devenu auteur livre cet assemblage de faits historiques, à partir de collectes d’informations de première main.

Publié le 2020-12-23 | Le Nouvelliste

Trente ans après le coup d’État militaire, le journaliste Obed Rémy actualise ses reportages. À travers ces lignes, l’auteur nous plonge dans les méandres des faits politiques. « L’Etat exterminateur couvre la période du coup d’État de 1991-1994. Durant cette période, je travaillais comme reporter, je collectais des informations, je menais des enquêtes. Dans ce livre, je fais une synthèse des faits, une présentation des conditions sociopolitiques et de leurs conséquences économiques », a confié l’auteur.

Selon l’ancien directeur des salles de nouvelles, le livre « L’Etat exterminateur » traduit l’histoire répétitive d’Haïti marquée par des crises politiques recurrentes. Des crises vieilles de deux siècles. Dans ce condensé composé de quatorze chapitres, l’auteur expose les faits de ce pan d’histoire qui hante notre présent. À travers ces lignes, il dit rapporter des faits dont il était témoin sans prendre position. Il dit rapporter des faits à l’état brut.

L’auteur passe en revue la situation générale du pays au lendemain du putsch. D’un côté, il évoque l’engagement de l’armée à la politique, la division profonde de la classe politique, l’éclatement des institutions, la violence engendrée par la répression (arrestations, assassinats, disparitions), et de l’autre, l’aggravation de la crise économique, les scandales financiers, la gabegie administrative… Selon l’auteur, le bilan a été lourd et accablant, les blessures de cette crise sont encore béantes aujourd’hui.

« L’État exterminateur », un titre évocateur. Obed Rémy nous invite à revisiter l’histoire récente du pays qui nous permettrait de mieux comprendre notre présent, celui tributaire de nos manquements, de notre incapacité à nous asseoir ensemble. Un présent empreint de passifs accablants tant sur le plan politique que sur le plan économique. « Sur le plan politique, le coup d’État crée un contentieux historique. Le président Aristide a eu un mandat massif, un mandat populaire, les lavalassiens ne sont pas prêts à oublier cela. Il faut vider les contentieux historiques pour harmoniser le pays », a précisé l’auteur.

«L’État exterminateur», préfacé par Hyppolite Junior Pierre, est un livre-témoin. À travers cet ouvrage, l’originaire de Port-au-Prince expose aussi les conséqueces économiques de ces événements. «  Sur le plan économique, le constat est patent.  L’embargo a détruit l’économie du pays. Le décalage commence à partir de cette crise », a avancé l’auteur.  De poursuivre : « Tous les esprits avisés savent bien qu’il prendra des décennies pour réparer les dégâts des sanctions économiques de la communauté internationale à l’endroit d’Haïti. Les sanctions imposées à Haïti pour faire revenir le président Aristide au pouvoir ont donné naissance à une nouvelle classe misérable du pays. »

«Obed Rémy nous force à nous regarder et à chercher objectivement la meilleure façon de lutter pour un développement harmonieux de la société haïtienne. Il nous force à penser dans un sens pratique, au-délà de nous-mêmes et dans l’intéret de la nation», a écrit Hyppolite dans la préface du livre.

Auteur : Elien Pierre